102 avenue des champs élysées 75008 paris
+33651857538
contact@peinture-paris.com

Pose de Papier peint à Paris

Tout ce qu’il faut savoir sur la pose de papier peint

papier peint

pose papier peint paris

Osez une décoration saugrenue dans votre intérieur. Invitez les papiers peints dans toutes les pièces de votre maison. Devenue une tendance en matière de revêtement de murs, la pose de papier peint permet une décoration personnalisée, grâce à la diversité du choix de couleurs et de motifs. Pour un aménagement unique et original, décidez-vous de remplacer votre peinture en ce papier mural. Bien que sa pose semble simple et facile à réaliser, le recours au service d’un professionnel s’impose pour un rendu impeccable. Pour les grands bricoleurs, voici quelques astuces pour mener à bien l’opération. En suivant ce petit guide, assurez la pose de vos papiers peints comme un pro à Paris.

 

Papier peint, c’est quoi ?

Eblouissant, majestueux, glamour et extravagant, ce sont les adjectifs qui définissent le fameux papier peint. Une alternative à la peinture, il s’intègre dans tous styles de décoration. Considéré longtemps comme vieillot et désuet, ce papier mural aux textures et aux motifs divers fait son come-
back dans le monde de la décoration intérieure. Ce revêtement mural tend à se refaire une jeunesse. Il permet en outre d redynamiser la pièce en jouant sur les différents motifs. De par son rôle décoratif, le papier peint est aussi prisé pour sa capacité à isoler. Sa résistance et sa facilité de pose
constituent ses principaux avantages par rapport à la peinture. Vous pouvez l’enlever ou bien le changer à tout moment. Il peut être utilisé avec de la peinture pour une décoration hors du commun.

Les différents types de papiers peints

Les papiers peints sont classées en deux grandes familles, dont les prêts à poser et les papiers peints à peindre. Bien que ces premiers soient destinés aux murs neufs ou des supports en bon état, ces derniers conviennent aux surfaces abîmées ainsi qu’aux plafonds. Plusieurs types de papiers peints
dits prêt à poser sont disponibles sur le marché :

 Le papier peint intissé qui est fabriqué à partir de cellulose et de fibres polyester
 Le papier peint mural traditionnel qui est imprimé sur un support papier moins épais
 Le papier peint vinyle expansé, connu par sa conception, son relief et son volume
 Le papier peint vinyle, qui présente un imprimé sur une couche de PVC
 La paille japonaise
 Le papier peint imitation bois, briques, cuir ou pierre
 Le papier peint panneau
 Le papier peint velours floqué

Quant à l’autre catégorie, il y a le papier à peindre sans raccords de motifs et la toile de verre. Si ce premier est très facile à poser, cette dernière est plébiscitée pour sa grande résistance. Il y a aussi le papier peint d’apprêt, qui est utilisé en complément avec les deux autres. Il est généralement posé
afin de masquer les imperfections du support. Il permet d’améliorer le rendu final du papier peint prêt à poser dont la pose n’est pas très satisfaisante.

Les outils nécessaires pour la pose d’un papier peint

Rien oublier?

La pose d’un papier peint transforme de façon rapide et spectaculaire l’ambiance dans une pièce. Avant d’entamer l’opération, il est conseillé de rassembler tous les outils dont vous aurez besoin.

Pensez également à la sécurité en démontant toutes les façades électriques, les prises et les interrupteurs. Munissez-vous :
 -d’une table à tapisser, qui vous servira de support pour découper les lés et les encoller
 -d’un niveau à bulle pour tracer une ligne de référence
-d’une brosse à encoller pour assurer l’enduction du papier peint
 -d’une spatule
 -d’un grand rouleau à maroufler
 -d’une roulette à joints pour bien faire adhérer les raccords
 -d’une roulette pour les coupes de bordure et d’extrémité

Préparation du support avant la pose du papier peint

La pose d’un papier peint se résume en 5 grandes étapes, dont la découpe des lés, l’encollage des lés, la pose des lés, le marouflage et l’arasement. Comme la réalisation de tous types de revêtements des murs, une bonne préparation du support est de mise pour un rendu impeccable. La préparation varie en fonction du type de support et de l’ancien revêtement. Puisque les travaux peuvent prendre quelques heures, patiente et ambition sont donc de mise. Cette opération est indispensable, non seulement pour obtenir un résultat parfait mais aussi pour compromettre durablement la pose. Le but est d’assurer un papier peint lisse et sans relief, mais aussi de garantir un rendu esthétique et professionnel. La préparation préalable du support évite en outre le décollement et le déchirement du papier peint. Quel que soit la nature de l’ancien revêtement, il faut toujours l’enlever.

 Retirez l’ancien papier peint, car le collage sur un papier peint existant peut entrainer une mauvaise adhérence ou bien de mauvais raccord. Pour l’enlever, utilisez de l’eau, une brosse,une spatule et un produit détapisseur. Un rouleau denté peut s’avérer utile en cas de difficulté de détachement. S’il s’agit d’un papier peint pelable, il peut être enlevé à sec. Vous n’avez pas à enlever la fine couche de papier, car elle servira de support pour le nouveau revêtement.
 Si l’ancien revêtement est une peinture à l’huile ou bien une peinture émail, il va falloir procéder autrement vue que ces types de revêtements ne peuvent pas recevoir directement un papier peint. La première chose à faire est d’enlever la saleté, la graisse et la poussière.
Ensuite, il faut appliquer un intissé à maculature avec une colle à dispersion. Pour les supports minéraux, il faut qu’ils soient pré-encollés avec une colle à papier peint diluée. Pour les surfaces en béton, les enduits plâtreux et les plaques de placoplatre, pensez d’abord à enduire les murs d’un apprêt. Pour une pose impeccable, les surfaces enduites de plâtre doivent recevoir une sous-couche de colle pour une meilleure absorption du support.
Après avoir enlevé l’ancien revêtement mural, il ne reste plus qu’à nettoyer le support pour le rendre propre et sain. L’opération est réalisée avec une éponge légèrement imbibé d’eau et de lessive Saint- Marc. Ce coup d’éponge permet de se débarrasser des traces de colle, de la graisse, des reliefs, des cloques de peinture et des poussières. Si après cette étape il reste encore des traces de l’ancienne tapisserie, attendez à ce que le support sèche pour un ponçage léger. Ce dernier peut être aussi sollicité pour réparer les imperfections sur les murs. Dans tous les cas, n’oubliez pas de passer
l’aspirateur pour se débarrasser des poussières, qui pourront gêner l’accroche du papier peint. Pour pallier aux légers problèmes de fissures et de trous sur les murs, il faut appliquer de l’enduit de rebouchage à l’aide d’un couteau de peintre.

Astuces pour bien poser votre papier peint

Une fois le support préparé, les outils rassemblés, il ne vous reste plus qu’à poser le papier peint. Vous pouvez le faire vous-même ou bien recourir au service d’un peindre qualifié. Pour mener à bien l’application, quelques règles simples doivent être respectées. Quand vous posez le premier lé de
papier, veillez à ce qu’il soit parfait, car il conditionne tout le reste. Evitez ainsi le moindre défaut de verticalité pour faciliter les travaux. Quel que soit le type de papier peint choisi, commencez toujours la pose en partant de la source de lumière, c’est-à-dire de la fenêtre. Utilisez un fil à plomb ou tout
simplement d’une équerre pour définir le repère vertical. N’hésitez pas à matérialiser ce trait de haut en bas avec un crayon à papier. Si la pièce présente un élément géométrique ou visuel important tel qu’une montée d’escalier ou une cheminée, il est conseillé de commencer la poser autour de cet élément. Attention à ne pas commencer par les angles des murs ou encore les lignes verticales définies par les portes et par les fenêtres, car il se peut que les murs ne sont pas droits.

Papier peint, est-il possible de l’entretenir ?

Après la pose, pensez entretien. Tout comme la peinture, le papier peint se doit d’être aussi entretenu régulièrement afin qu’il puisse garder son état le plus longtemps possible. En ce qui concerne son entretien, il faut tenir compte de ce que le fabriquant mentionne sur le rouleau. Si
certains sont lavables avec une éponge humide et de l’eau savonneuse, d’autres sont lessivables avec un détergent sans solvant ou une poudre à récurer. Procédez le nettoyage de bas en haut pour éviter les coulées d’eau sale. Faites bien attention à ne pas trop mouiller le papier au risque de
l’endommager. Après nettoyage, il faut ainsi essuyer au plus vite avec un chiffon propre. Pour les modèles non lavables, il ne faut pas les mouiller. Essuyez-les tout simplement avec un chiffon à peine humide. L’autre astuce est de passer une gomme d’écolier ou de la mie de pain sur la partie
présentant de la saleté. Pour un papier japonais et un papier en paille, dépoussiérez tout simplement la surface à l’air froid du séchoir à cheveux. Ou bien versez un peu de jus de citron sur un chiffon, que vous utilisez ensuite pour nettoyer le papier peint.